Petit extrait

Publié le par Cocoweb

Juste un très court extrait du debut du livre que j'essaye d'ecrire pour que tu laisses une trace.
Dites ce que vous en pensez  :

Elles te prennent et vont faire ta toilette dans une salle adjacente.

« Madame ?! Nous allons emmener Coline en pédiatrie ». Sandrine acquiesce car son inquiétude est immense, instinct maternelle sans doute, elle sent que quelque chose de grave arrive.

« Suis-les et reviens me voir après » me dit-elle.

Me voilà donc dans les sous-sols de cette hôpital de Valenciennes où tout est sombre, lugubre suivant Coline dans son petit berceau.

Une pédiatre de garde m'accueille, Mme Pindy. Une dame noire très gentille avec un fort accent africain.

« Vous êtes le papa ? Veuillez patienter en salle d'attente s'il vous plait, je vous appellerai le moment venu »

Je ne sais pas combien de temps je suis resté là, seul à attendre, on ne me disait rien, sûrement plus d'une heure. Je ne savais pas que ton combat pour la vie avait déjà commencé et que cela allait durer neuf ans. Je ne connaissais pas tous les combats que que tu allais mener, que ce n'était qu'un début, que nous allions t'accompagner, t'aider dans toutes tes batailles, que notre vie s'en trouverait bouleversée à tout jamais.../...


.../...Je reste assis près de toi un bon moment. Les nouvelles que m'avaient donné la pédiatre n'étaient pas rassurantes. Je te veille comme on veille un mourant. Je suis à tes cotés. Je n'ai pas le courage d'aller voir ta maman et ainsi d'amplifier son inquiétude. Je reste près de toi puis vers 3 heures et demi je m'en vais sans aller voir Sandrine. Elle me le reproche encore aujourd'hui. Ce que je ne savais pas, c'est qu'ils l'avaient laisser seule en salle d'accouchement, lumières éteintes, jusque 4 heures et demi du matin.


Le réveil n'a pas besoin de sonner, je suis debout. Le téléphone n'arrête pas de sonner, mes parents, la maman de Sandrine, Véro ma belle sœur, ma sœur... Chaque je répète la même histoire, 1 kg 355, quarante centimètres, Coline, le nom de la maternité...


Commenter cet article

godeleine 16/12/2009 10:39


bonjour
je suis arrivée sur votre site pas vraiment par hasard... j'ai tapé "wolf hirshhorn" et me voilà. Comme vous notre petite fille était atteinte de ce syndrome, comme vous nous crions à
l'injustice.
J'ai crée aussi un blog pour notre puce, et pour notre petite famille, car je veux que son souvenir reste.
Avec toute notre affection à votre petite Coline qui a rejoint notre Mathilde dans les étoiles.


Lecoeuvre Frédérique 08/11/2009 14:14


Bonjour Denis et Sandrine,je regarde réguliérement votre blog:il est magnifique!Mais depuis un certain temps plus de news,j' espère que vous allez bien tous les 4.Gros bisous.Fred maman d' Arthur.


Patricia 01/10/2009 09:03


Bonjour Denis et Sandrine,
Un petit passage sur votre blog pour vous dire que je penhse toujours très fort à vous et à Coline.
J'espère que vous allez aussi bien que possible.
Je vous embrasse
Patricia, maman de Fiona


Marie-Anne 22/08/2009 08:38

Bonjour à toute votre famille, j'ai lu tout votre blog en entier et j'ai été très émue.
J'ai moi même un handicap et mes grands parents se sont très bien occupés de moi, malheureusement il ne sont plus là, et il me manque c'est atroce.
Le coup de l'autocolant j'ai bien ri, bien fait pour ce c**
N'hésitez pas à m'envoyer un message, juste pour un petit mot ou parler plus longuement ça me ferai très plaisir.
Avec ma grand mêre elle me parlait souvent de ses craintes, de ses joies, de ses peines par rapport à ma maladie; Mais c'est elle que la maladie à emportée avant moi. Je trouve ça très bien l'idée du livre, trop peu de gens ose parler de ça, on m'a déjà dit ça porte malheur pfff n'importe quoi !
Bon courage pour l'écrire, que coline guide votre plume et vous donne la force !!!

valérie 05/06/2009 21:00

Un petit bonjour pour vous demander de vos nouvelles. Comment allez-vous ? Comment va votre petite famille ? Je pense à vous souvent. Bisous.Valérie