Tes os si fragiles

Publié le par Cocoweb


Ce jour là, c'est papa qui a fait ta toilette, moment sacré pour toi, tu detestais être sale, sitôt reveillé, ou du moins peu de temps après, il fallait passer vite à la salle de bain.
Lorsque ta toilette a été fini, papa est allé t'allonger daans le clic-clac. Il retourne faire un peu de ménage dans la salle de bain et une fois treminée, il revient vers toi pour te prendre et te faire un calin. Il te soulève de 30 ou 40 centimètres à peine et là, une douleur vive le prend au dos, il t'a laché et tu es mal retombée. N'importe quel enfant aurait eu le reflexe de se rattrapper mais toi, pauvre petit ange, tu ne savais pas faire ça.

Tu hurles, je panique... Sylvain est devant l'ordi, il se retourne et voit bien qu'il se passe quelque chose, il panique également. Je te prend dans mes bras et essaye de te calmer mais rien n'y fait. Sandrine arrive presqu'au même moment. Elle te voit pleurer et elle s'affole à son tour. Nous filons aux urgences... fracture du femur, juste au dessus du genou.
Tes os sont hypers fragiles, cela est dû au fait que tu ne tiennes pas debout mais papa le savais, il n'aurait pas dû te lacher, je culpabilise énormement, et cela durera longtemps.
Ils te font une resine, il nous parait mal fait car le pieds ne semble pas droit mais bon... ils doivent savoir ce qu'ils font...

Le temps passe, la douleur se calme mais réapparait au bout de 3 semaines. Nous ne pouvons pas te toucher, nous pensons à une escarre tu en as déjà eu une lorsque tu étais plus petite. Qu'à cela ne tienne, nous retournons aux urgences. Non seulement tu as une fracture mais effectivement en plus maintenant une escarre au niveau du talon, tes souffrances ne sont pas finis.
Ils te font un plâtre cette fois ci, en effet, il y a moins de risque de se faire une plaie avec un plâtre qu'avec une résine. Celui-ci nous parait de nouveau bizarre car il ne couvre qu'à peine ton fémur mais au moins ton pied est libre, nous venons de râler, ils ne vont tout de même pas refaire une deuxième bêtise ! Et bien si, celui-ci ne fait que glisser et appuye sur ton escarre.
Nous attendons le rendez-vous avec le chirugien, il constate les dégats.
"Nous allons lui faire une atèle ainsi vous pourrez lui enlever aisement et soigner tranquillement son escarre."

Nous repartons résignés mais un peu soulager, en effet ce sera plus simple comme ça. Nous sommes à deux pour te faire les soins et nous prenons toutes les precautions du monde pour ne pas te faire mal.
3 semaines plus tard, nouveau rendez-vous avec le chirurgien, le dernier, enfin !
Ce dernier nous reçoit est dit :
"Tres bien, je crois que c'est fini, la radio montre que cela s'est bien remis."
Nous sommes soulagés bien qu'il nous faut encore soigner cette satané escarre
"Mais elle montre aussi que la cheville aussi était fracturée"
Nous sommes sous le choc.
"Je pense que cette deuxième fracture est dûe à la mauvaise poistion que le pied avait dans son premier plâtre. Coline a les os très fragiles, une simple immobilisation peut briser ces derniers lors du deplatrage."

Tu auras tout connu ma Coco, rien n'était simple avec toi, tout prenait des ampleurs incroyable avec toi.
C'est pour ces raisons que nous te surprotegions...

Commenter cet article