La première bataille pour toi

Publié le par Cocoweb



Lors de l'annonce de ton handicap, nous avions trouvé un bout de terrain dans une commune qui s'appelle Tiffauges. Nous y avons fait construire une petite maison que nous avons adapté.
Alors que tu étais suivie en Deux Sèvres, il n'y avait aucune place pour toi en Vendée, aucun SESSAD ne voulait de toi, manque de moyens disaient-ils...
Nous avons alors fait circuler une pétition et recueilli plus de 6 000 signatures, adherer à un parti sans étiquette qui voulait faire le lobbying de la cause des handicapés, le CDH Collectif des Democrates Handicapés, ce parti doit être dissous desormais, c'etait un peu du n'importe quoi mais on essayait de faire entendre notre voix. Les médias ont commencé à s'interesser à notre cas qui était loin d'être unique.  Ouest France en edition régionale (800 000 exemplaires), le courrier de l'ouest, la nouvelle république, l'humanité, le figaro,... et enfin France 3 qui est venu à la maison faire un reportage sur notre combat pour toi mais aussi tous les autres enfants.
Et comme par miracle, ça a bougé. Nous avons reçu l'appui de députés, ministres, conseiller généraux... Deux jours après le passage à la télé, nous avions rendez vous avec le prefet de vendée et la semaine suivante tu avais ta place en SESSAD.
Nous avons exigé comme contrepartie que tu ne prennes surtout pas la place d'un autre enfant qui en aurait autant besoin que toi.
Ce n'était que le début de cette guerre pour toi






http://parentsh.free.fr/images/coline2.jpg




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article